Un champs solaire de 27 000 panneaux solaire à Allonnes (72)

22 juin 2015

Un peu plus de 6 mois après la pose de la première pierre, le groupe Langa finalise la construction des centrales photovoltaïques au sol « Le Mans Métropole Energie 1 » (LMME1) et « Le Mans Métropole Energie 2 » (LMME2)…

DSC04269hdr2

Un peu plus de 6 mois après la pose de la première pierre,  le groupe Langa finalise la construction des centrales photovoltaïques au sol « Le Mans Métropole Energie 1 » (LMME1) et « Le Mans Métropole Energie 2 » (LMME2). Cumulant une puissance de plus 7 000 kWc, ces deux installations sont aujourd’hui les deux plus importantes installations photovoltaïques au sol sur trackers du quart nord-ouest de la France avec respectivement 4 486.56 kWc et 2514.72 kWc installés. Conçues pour répondre durablement à des enjeux énergétiques et environnementaux, ces installations sont avant tout la concrétisation d’un projet de territoire à long terme.

Une vision d’avenir
Initiés en 2008 par Daniel Jeulin, co-fondateur du groupe Langa, et Jacques Jusforgues, en sa qualité de Président de la Société d’Equipement du Mans propriétaire de terrains (désormais CENOVIA), les 2 projets sont l’aboutissement d’un travail collectif portant sur la mise en œuvre d’une solution innovante de production d’électricité locale. Par sa localisation géographique au nord-ouest de la France, ils répondent à la problématique de répartition des productions d’énergie électrique solaire sur le territoire Français, en cohérence avec les politiques d’aménagement du territoire menées par les élus.

Un projet innovant à la convergence des intérêts publics et privés
Cette centrale PV répond à un triple objectif : réhabiliter une ancienne déchetterie sur des terrains impropres à la construction, sécuriser un approvisionnement énergétique local et réduire l’impact environnemental du territoire. Les panneaux sont installés sur le site d’une ancienne décharge comblée, impropre à la construction de bâtiment d’une surface totale de 17 hectares. Les panneaux sont fixés sur des trackers solaires horizontaux un axe qui augmente la production de la centrale PV jusqu’à 25% par rapport à une installation fixe. Les trackers permettent aux modules de suivre le soleil jour après jour, d’Est en Ouest, avec une précision de 1°.

Initiés en 2008, mis en service en Mai 2015
Comme s’accordent à le dire Monsieur Boulard, Sénateur Maire du Mans et Président de Le Mans Métropole et Sénateur de la Sarthe et Hervé Guérin, Directeur Général de Langa, c’est avant tout « le fruit d’un partenariat historique et long terme entre Le Mans Métropole, la CENOVIA et Langa qui a permis de réaliser ce projet». Ayant vu le jour en 2008, les 2 projets ont connu un temps d’arrêt en 2010 avec le moratoire photovoltaïque. C’est en 2012, dans le cadre des appels d’offres photovoltaïque de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) que le développement des projets a pu être relancé. Ayant reçu un accueil très favorable de la part des autorités environnementales, et le soutien des élus des collectivités locales, le Ministère de l’Ecologie, du développement durable, de l’énergie a désigné lauréat les 2 sociétés crées ad hoc. Le financement de projet a été conclu au cours de l’année 2014 associant le groupe Langa et le fond d’investissement KGAL, leader allemand depuis plus de 40 ans dans la gestion d’actifs en immobilier et énergies renouvelables. Aujourd’hui les chantiers se terminent, LMME2 sera ainsi mis en service début avril et LMME1 mi-mai.

Un mix d’entreprises régionales et de spécialistes leaders
Pour la réalisation du chantier, le groupe Langa a fait le choix d’entreprises régionales et françaises qui ont su démontré leur savoir-faire et leur maîtrise dans des conditions de chantier particulièrement difficiles. Le génie civil a été réalisé par le groupe Cardinal Édifice basé près de Rennes, l’installation en génie électrique a été confiée à SPIE Ouest Centre et les trackers ont été fournis et installés par Exosun, basé près de Bordeaux. Au quotidien, l’exploitation et la maintenance de la centrale sera réalisée par les équipes Langa et leur société sœur IGEO, un des leaders français de l’exploitation-maintenance d’installations énergétiques d’origines renouvelables en France.

Faits et chiffres
Les 2 installations, c’est :
> La consommation électrique annuelle de: 3 250 foyers
(sur la base moyenne de 2500kWh/foyers/ans)
> Une économie annuelle en CO2 de: 814 400 kg
(sur la base de 100g de CO2/kWh électrique)
> Une économie, sur une période de 20 ans, en CO2 de: 16 280 000 kg
(sur la base de 100g de CO2/kWh électrique)

 Retrouvez les articles de presse:

2015-03-22-OF-Première injection champs solaires 

JDE_03042015_Centrale PV d’Allonnes rayonne enfin

Ouest France Inauguration Allonnes 1 et 2

2015-06-23 ML-Champs solaires inauguration