Marmagne : Cinq hectares de panneaux voltaïques et peut être dix de plus l’année prochaine

21 novembre 2017

Marmagne : Cinq hectares de panneaux voltaïques et peut être dix de plus l’année prochaine Par Michel Benoît, France Bleu Berry lundi 20 novembre 2017 à 19:16 La première ferme de panneaux photovoltaïques du Cher, à Marmagne, près de Bourges © Radio France – Michel Benoit Le premier parc photovoltaïque du Cher vient d’être inauguré… Voir l’article

860_photovoltaique_elus

Marmagne : Cinq hectares de panneaux voltaïques et peut être dix de plus l’année prochaine

Par Michel Benoît, France Bleu Berry lundi 20 novembre 2017 à 19:16

La première ferme de panneaux photovoltaïques du Cher, à Marmagne, près de Bourges
La première ferme de panneaux photovoltaïques du Cher, à Marmagne, près de Bourges © Radio France – Michel Benoit

Le premier parc photovoltaïque du Cher vient d’être inauguré à Marmagne, près de Bourges. Cinq hectares de panneaux solaires. Ils produiront de quoi alimenter 1000 foyers de quatre personnes.

Cette ferme photovoltaïque aura couté deux millions d’euros à ses investisseur qui espèrent l’amortir grâce à un prix de revente garanti sur 20 ans. C’est le nerf de la guerre : l’électricité produite par ces panneaux sera revendue 68 euros le mégawatt/heure à EDF. Il y a quelques temps, un parc photovoltaïque autant au Nord (et donc moins ensoleillé que dans le Sud) n’aurait pas été rentable. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Gilles Lebreux, président de la société Langa, l’un des deux investisseurs est le premier à s’en réjouir. Un prix de production en baisse grâce à la chute des prix des panneaux photovoltaïques, divisés par cinq en cinq ans, tout en étant plus performant sur le plan technique.

Les élus coupent le ruban. Au centre, le maire de Marmagne, Aymar de germay. Il a lancé l'idée de cet écopole il y sept ans. - Radio France
Les élus coupent le ruban. Au centre, le maire de Marmagne, Aymar de germay. Il a lancé l’idée de cet écopole il y sept ans. © Radio France – Michel Benoit

Comme le prix de revente sera garanti 20 ans, l’état n’a versé aucune subvention pour ce projet. Pour Régis Bergougnan, l’agriculteur a cofinancé l’investissement, ces parcs vont devenir de plus en plus compétitifs, surtout quand on pourra stocker l’électricité pour la libérer quand le réseau en a besoin. La recherche pourrait aboutir dans cinq à dix ans, d’après lui.

Les panneaux solaires sont plus performants quand la température n'excède pas trente degrés. - Radio France
Les panneaux solaires sont plus performants quand la température n’excède pas trente degrés. © Radio France – Michel Benoit

Et une deuxième tranche de dix hectares de panneaux pourrait être aménagée l’an prochain si les promoteurs remportent l’appel d’offres en février. La place ne manque pas sur cet écopole de Marmagne, facilement connectable au réseau électrique, d’après le maire de la commune, Aymar de Germay qui a bataillé sept ans pour faire sortir ce projet; Il aura fallu cinq enquêtes publiques et trois campagnes de fouilles archéologiques. Huit éoliennes sont déjà implantées sur cet écopole, une station de compostage et une plateforme bois énergie. Un projet de bio gaz est à l’étude.