PESC TECSOL LANGA Convention signée sur des projets d’autoconsommation solaire

25 novembre 2014

Une convention signée entre Tecsol, le groupe Langa et le PESC pour redynamiser le solaire sur le premier pôle économique des Pyrénées-Orientales

Joffre-Rodriguez-Lebreux1-470x250

A la veille de la publication des Appels d’Offres CRE3 concernant des installations photovoltaïques de plus de 250 kWc et à l’initiative du PESC (Pôle Economique Saint-Charles) à Perpignan, le bureau d’études Tecsol, le producteur d’énergies renouvelables Langa et le PESC ont signé le mardi 25 novembre dans l’après-midi une convention pour initier et mener à bien un programme collectif de développement de l’énergie solaire sur cet espace économique majeur du Sud de la France.

Objectif : promouvoir mais aussi réaliser des installations photovoltaïques pour les adhérents du PESC, soit dans le cadre de la vente au réseau (en moins de 100 kW ou dans le cadre justement des appels d’offres), soit en autoconsommation. L’intérêt de ce partenariat, basé sur une approche qualitative et très professionnelle grâce à l’appui du bureau d’études spécialisé Tecsol, réside dans la possibilité, pour les adhérents du PESC, de faire appel à un tiers investisseur à savoir le groupe Langa. Compétences techniques et opportunités financières, les deux points forts de cette convention !

Le PESC qui compte pas moins de sept cents entreprises pour dix mille emplois dispose d’un important patrimoine foncier et logistique. Il comprend la plateforme privée Saint-Charles International, pionnière en matière de solaire, avec une centrale photovoltaïque intégrée en toiture de 9 MW unique en son genre. Il n’en demeure pas moins qu’au-delà de Saint-Charles International, des centaines de milliers de m² de toitures sont encore disponibles sur l’espace économique du PESC. Dans une première approche post moratoire, une vingtaine de professionnels représentant près de 80 000 m² avaient déjà fait part de leur volonté d’installer des centrales photovoltaïques sur leur toit. La signature de cette convention leur permettra dans les prochains mois de concrétiser leurs intentions.

En cas de problème de financement, la société bretonne Langa qui exploite près de 100MW pour un chiffre d’affaires annuel de 52 millions d’euros proposera ses services en tant que tiers investisseurs avec à la clé une redevance sous forme de location toiture pour les propriétaires des bâtiments. Un partenariat gagnant-gagnant inscrit dans la dynamique du PESC !